Histoire


768 Année de la main brisée

Au centre du grand continent Feerill, l’Empereur arrive au terme de sa vie. Il avait autrefois réunifié les cinq royaumes, mais sa mort prochaine augure déjà le retour des troubles dans l’Empire. Les cinq rois à même de lui succéder sont : Albas Valpres roi du Sorinar , Ilken Sanveris roi de la Soldavie, Valhad Coeurvif roi d'Aslane, Estoras roi d'Assaron et Arken roi du Kovarian.


769 Année du Songe

L’Empereur Kylber Valdefort s’éteint. Avant que la mort ne le fauche, il désigna son successeur, en présence des cinq rois : Ilken Sanveris, roi de Soldavie. La décision de l’Empereur fit naître la fureur dans le cœur d’Arken, qui, voyant en cette décision un favoritisme plus affectif que politique déclara que son pays, le Kovarian ne se soumettrait pas à la volonté de ce nouvel Empereur. Le roi Valhad déclara que si Arken ne jurait pas allégeance avant le jour, ils le feraient plus tard lui et son peuple, mais les genoux au sol. De par leur alliance, Arken et Estoras formèrent l’Armée Pourpre, déclarant par la même la guerre à la Soldavie. Les Aslans se joignirent aux Soldaves dans la bataille.


771 Année des souffles vies

Naissance d’Hérétor Valpres


773 Année du Croisé

Tandis que l’Armée Pourpre tendait à s’essouffler et à perdre du terrain, Arken obtint le soutien du roi orc, en lui promettant une part de l’Empire. En quelques mois l’issue de la guerre changea, et la moitié de l’Empire se retrouva sous la domination de l’Armée Pourpre. Alors que le Sorinar s’étendait en débats sans fin avec les différents rois en guerre, Ilken Sanveris fait appel au royaume Elfique, pour soutenir l’Alliance Aslano-Soldave, en vertu de leur longue amitié.


774 Année du Bouclier Cassé

Albas Valpres déclare officiellement le royaume du Sorinar comme neutre, et le traité de neutralité est accepté et ratifié par l’Armée Pourpre, le royaume Aslan et celui de Soldavie. Les armées Soldaves, Aslanes et Elfiques font bannière commune sous le nom d’Ulia.


779 Année du Grand Givre

Le roi des Elfes, Esthenis, est assassiné, ce qui conduit la moitié des troupes elfiques à se replier dans leurs terres, afin de réorganiser leur peuple. Ce retrait de troupes entraine le pillage de la partie Est des montagnes de Promel, la ville naine de Miril-Culda est détruite. Les Nains du nord, jusqu'alors neutres dans le conflit, se joignent à l'ulia, guidés par leur roi Torgin.


782 Année de la Forge

Le sage sorin Val'musang découvre une relique dans les Terres Gelées : l'Orbe de Tyr. Après étude, l’objet est considéré comme excessivement puissant, et il est conclu que tout roi qui viendrait à posséder l'Orbe obtiendrait le pouvoir de contrôler n’importe quelle armée, fut-elle ennemie. Albas Valpres, roi du Sorinar, décide alors de ramener la relique au Sorinar afin de mettre fin à la guerre qui déchire l'empire.


783 Année du Cerf

En arrivant à quelques miles des côtes du Sorinar, dans l’archipel de Toria, le navire transportant l'Orbe et Val'musang disparut. Quelques mois plus tard, l’écosystème de l’archipel subit d’importantes perturbations, et voit apparaître désert, jungle, forêt, marais et toutes les sortes de climat.


784 Année du Sel

L’Armée Pourpre accepte de reprendre les négociations avec le Sorinar et l’Ulia, et une trève finit par être signée pour une durée de 10 ans. Arken, conscient des pertes énormes subies tant par ses troupes que par l’Ulia, sent la victoire à même de lui échapper, et compte profiter de ce délai pour renforcer l’Armée Pourpre.


785 Année du Chêne

L’archipel de Toria ne faisant pas partie de l’Empire, Arken y envoie ses bataillons, et en peu de temps la bannière de l’Armée Pourpre flotte dans la presque intégralité des villes. Le traité est donc toujours respecté.


787 Année du Ver

L’Ulia, consciente du mauvais tour joué par Arken, envoie en hâte des troupes protéger FortLance, dernier bastion libre de l’archipel. Centor, de par sa position névralgique pour le commerce, obtient d’être déclaré « ville neutre » et passe sous protectorat Sorin, garants du respect de sa neutralité.


792 Année du Renouveau

Dix ans plus tard, la ville accueille quotidiennement des aventuriers de tous les horizons, en quête de richesses, de pouvoir, de plaisir… Tout y est possible : la gloire ou la mort, l’or ou la misère, l’influence ou l’esclavage. L’affluence dans l’archipel de Toria est telle que les gens de l’Empire l’appellent dorénavant l’archipel du Voyageur. Malgré les incessantes recherches menées par l’Ulia et l’Armée Pourpre, l'Orbe demeure introuvable, et le sage Abran de Val'musang aussi. Le traité de paix arrive à son échéance, et l’Armée Pourpre se prépare à envahir FortLance, afin d’empêcher les Uliens de poursuivre leurs recherches de l'Orbe. Si l’Armée Pourpre arrivait à ses fins, Arken aurait toute latitude pour le trouver et devenir Empereur.


797 Année du Foyer

Cinq années durant des aventuriers parcoururent Feerill à la recherche de l'Orbe, en vain. Ils durent composer avec la peste qui toucha Centor, et autres menaces bien plus grandes encore. L’Armée Pourpre et l’Ulia maintinrent leurs positions, attendant l’étincelle qui embraserait la région. La paix déjà fragile fut menacée une fois encore par le retour de Val'musang, qui se présenta blessé et malade à la cour royale du Sorinar, avec ce qu’il nomma « le quatrième morceau de l'Orbe de Tyr ». Il narra son récit au roi Albas Valpres, qui ne rendit public qu’une infime partie des informations, sous la pression des autres royaumes. L'Orbe avait était brisé lors du naufrage, en 7 parties, et Val'musang en avait conservé une pour lui, tandis que ses trois apprentis en avaient reçus deux chacun. A l’époque, leurs vies étaient en danger, et une menace inconnue les avait poussés à se séparer. La dernière fois qu’il reçut des nouvelles de ses apprentis, l’un était sur l’Archipel de Toria, un autre envoya sa lettre de Prépont, le dernier aurait trouvé refuge dans la Vallée Cachée sur l'ile du sorinar. Les nouvelles dataient d’un an déjà, et il était impératif pour tous de retrouver les apprentis. Afin de ne pas entrer en conflit avec l’Ulia ou l’Armée Pourpre, le Sorinar autorisa les troupes étrangères à se rendre dans la Vallée et sur Prépont, tout en leur demandant d’y respecter les lois locales.


798 Année du Bon Présage

Les aventuriers, jeunes ou anciens, débarquent nombreux à Centor et Prépont ou font route vers la Vallée d'Aekar, avec dans le cœur de tous l’espoir d’être celui qui trouvera un ou plusieurs morceaux de l'Orbe.


799 Année du Chant de l'Est

Une force mystérieuse est à l'oeuvre sur l'ile de Prépont, forçant ses occupants à fuir vers Toria et le continent.


802 Année du Pic Blanc

Le roi Albas Valpres meurt à l’age de 80 ans. Son second fils, Hérétor, accède au trône du Sorinar.


803 Année du Neuf

Hérétor ordonne qu'un navire de reconnaissance se rende sur Prépont. À leur retour, les envoyés du roi assurent qu'il n'ont rien vu et que la ville est abandonnée. Par décret royal Hérétor déclare l'ile de Prépont, sous protectorat du Sorinar et autorise la guilde des marchands à y établir un comptoir. Il n’en fallait pas plus pour que marchands, aventuriers et brigands ne reviennent en quête de pouvoirs, de richesses ou de gloire. Au mépris des choses qui pourraient se cacher sur l'île.

Terms of Use
Privacy Policy
Sitemap

Ratel Studio logo